Rencontre avec Dolly Page

Bonjour,


Shiromilla : Merci infiniment pour le temps que tu nous consacres sur ton planning que nous savons très chargé.


Dolly Page : Merci à vous de vous intéresser à mon profil et de vouloir m’interviewer, je suis toujours touchée par la démarche


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro


S : Peux-tu te présenter à nos lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro

Dolly Page : Mon personnage public, le personnage que j’incarne sur scène et par lequel je m’exprime artistiquement est Dolly Page.

J’ai 26 ans (le temps passe très, très vite), j’ai commencé la scène il y a 3 ans et demi.

J’ai toujours fait de la danse lorsque j’étais étudiant, j’ai fais énormément de théatre, de chant, j’ai fais de la danse durant toute mon adolescence :






modern jazz et hip-hop, pas que je voulais faire du hip-hop mais mes parents n’étaient pas pour le fait que je fasse de la danse classique alors ils m’ont dit : ” tu peux faire de la danse, mais pas de la danse de fille” !


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro

Je me définis comme une show-girl, je préfère ce terme à drag-queen, bien que je respecte énormément cette communauté. En tant que femme trans, je me suis toujours plus sentie meneuse de revue et show girl, même si j’ai toujours caché mes sourcils et porté des perruques.


Mes influences, je les puise dans la communauté burlesque / vintage, j’ai toujours adoré la culture rétro.





Je me définis comme étant une pin-up des temps modernes, même si j’aime bien aussi le terme de Princesse Disney des temps modernes, parce que j’ai toujours cru en mes rêves et en qui j’étais, mais je préfère pin-up des temps modernes et show-girl !


Je suis une artiste et meneuse de revue qui pose en tant que model photo également. Je travaille également le maquillage et la coiffure en parallèle pour gagner ma vie.


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro


J’ai toujours été passionnée par la beauté des femmes, leur élégance et l’art du glamour en général.

L’art du glamour comprend pour moi la coiffure, le maquillage, le parfum, l’attitude, la lingerie, la mode et l’élégance en général. Pour moi c’est comme une religion mais un principe auquel on adhère (sans aucune obligation, je ne supporte pas cette idée). Pour moi le glamour, on le ressent en soi et on en fait un art de vivre, tout simplement. Tout s’apprend : la marche en talons, le maquillage, la mode, les cheveux, tous ces artifices qui font partie du glamour, ce n’est pas inné. Avoir une part de féminité peut être inné mais l’assouvir et l’exprimer grâce au glamour c’est autre chose.



S : Quels sont tes premiers souvenirs en lien avec la mode ?


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro

Dolly Page : Lorsque j’étais enfant, j’ai toujours aimé habiller mes poupées avec des morceaux de tissus que ma grand-mère avait dans sa boite à couture. Je faisais des robes avec du tulle, du galon que j’épinglais.

Je me souviens aussi, qu’étant enfant, quand j’avais 5 - 6 ans, j’étais déjà une très grande fan de Jean-Paul Gaultier. Je regardais ses vidéos et ses défilés quand il passait sur Fashion TV : il y n’y avait pas encore Youtube à l’époque !





C’était l’un des rares endroits où on pouvait voir les défilés : Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, John Galliano, Thierry Mugler, c’était déjà mes préférés quand j’étais enfant et pré-ado !


S : Comment décrirais-tu ton lien avec la mode aujourd’hui ?


Dolly Page : Je dirais qu’il est fondamental et crucial, parce qu’en tant que personnage public, artiste et meneuse de revue sur scène, je m’inspire énormément de la haute couture, de la mode et même historique. Je m’inspire beaucoup également du vieux hollywood qui est absolument sublime. Quand on creuse, on trouve des pépites, notamment des années 20 aux années 60, on trouve des choses totalement incroyables.


Aujourd’hui, je m’inspire encore de grands créateurs qui ont fait aussi les beaux jours des années 90. Je suis intimement liée à l’univers de la mode.


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro

S : Quelles sont les icônes de la mode qui t'inspirent ?


Dolly Page : Je ne m’inspire pas tellement de l’art moderne, de ses 20 dernières années. Même s'il y a eu de belles choses entre 2000 et 2010, je m’inspire principalement des années 1920 à 1960. J’adore Coco Chanel, Dovima (un mannequin qui a été connue pour son travail avec Christian Dior et Harper's Bazaar. J’aime énormément Marilyn, évidemment, Audrey Hepburn, Jean Harlow, Marlene Dietrich qui pour moi est une grande figure de la mode, qui a fait les beaux jours des années 40 et 50.


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro

En icône de mode actuelle, je dirais Victoria Beckham, j’admire cette femme depuis que je suis enfant et encore aujourd’hui, je trouve qu’elle est toujours élégante, toujours bien habillée, toujours classe. Si je ne devais suivre qu’une personne de l’époque moderne, c’est elle.


Et bien évidemment, Dita Von Teese !


S : Si tu ne devais choisir qu’une seule marque, laquelle serait-ce ?


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro

Dolly Page: Je pense que ce serait Zuhair Murad , j’adore ce qu’il fait et si je ne devais choisir que des robes ou des tenues de scène, ce seraient les siennes. J’ai un faible aussi pour Elie Saab mais s’il faut faire un choix c’est Zuhair Murad !













S : Pour finir, si tu devais être un vêtement, lequel serais-tu ?


Dolly Page : Je serais un corset de Mr Pearl !

Ce sont les plus beaux qui ont été fait à ce jour, ca reste l’artiste corsetier le plus extraordinaire que notre génération ait connu. C’est lui qui fait la plupart des corsets que Dita (Van Teese) porte sur scène .


S. Quelle est ton actualité ?

community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro

Dolly Page : Tout le mois de Janvier, je suis à Genève à Cabaret “La Garçonnière" où je performe 5/7 soir, du mardi au samedi.


A mon retour en février, je reprends mes cours d’auto-maquillage et de shooting et je repars en Mars aux Etats-Unis, ce qui ne me laisse pas le temps de remonter un nouveau spectacle malheureusement.




Plein de belles surprises pour ce qui concerne la scène vont arriver d’ici peu, je ne peux pas trop en parler mais ça va arriver d’ici peu !



Shiromilla : Merci infiniment Dolly Page d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et de partager avec nous ta passion de la mode.


Vous pouvez retrouver Dolly Page sur sa page Instagram : Dolly_Page et sur sa page professionnelle de MUA Raphaelcmua


community management shiromilla shooting photo photo de mode vogue pinup dollypage interview show icone gay agence de communication rennes mua makeup pro


Si vous avez apprécié cet article et que vous voulez nous faire partager votre ressenti à cette lecture, laissez-nous un commentaire, nous répondrons avec plaisir.




80 vues

Posts récents

Voir tout