L'atelier d'Yseulys


Peux-tu s’il te plaît te présenter et nous parler un peu de ton parcours ?


Pour parler rapidement de moi, je m'appelle Charlène et non Yseulys (même si c'est le prénom que j'aurai dû porter à la naissance, ce prénom fait donc partie de moi également). J'ai 29 ans, passionnée par les mondes fantastiques et médiévaux, je suis rêveuse à souhait et ne peux me passer des animaux dans mon quotidien. Je suis proche de la nature mais je pense que cela se ressent dans mon métier.


atelier yseulys SHIROMILLA agence de communication

Pour mon parcours, j'ai toujours eu une attirance pour les mondes artistiques, j'ai notamment eu un bac L spécialité Arts, une licence en histoire de l'art et Archéologie et un master professorat des écoles. Je suis donc totalement autodidacte dans mon métier actuel qui est aussi ma passion.


Comment as-tu décidé de te lancer dans la confection de bijoux ?


En 2014 j'étais étudiante en licence, j'avais donc peu de revenus. J'ai toujours aimé les bijoux et la joaillerie et mes études ont renforcé cette passion. Ne pouvant m'en offrir, j'ai eu l'envie d'en confectionner pour mes plaisirs personnels avec quelques amies. C'est à partir de là que j'ai débuté avec mes petits outils et ce plaisir a pris beaucoup de place au fur et à mesure.


Tu as commencé alors que tu étais étudiante, comment as-tu réussi à allier les deux ?


atelier yseulys SHIROMILLA agence de communication

Même si la création de bijoux prenait de plus en plus de place dans ma vie, j'ai tout de même privilégié mes études qui me passionnaient tout autant. Il était important pour moi de me construire un bagage et d'aller au bout de ce que j'avais commencé. En parallèle de mes études, j'avais également un job étudiant, autant dire que je ne m'arrêtais jamais.







J'ai commencé à vendre mes bijoux sur de petits marchés de créateurs et marchés de noël, puis sur la plate-forme "alittlemarket". Si on organise bien son temps avec un planning, tout est possible.


Quelles sont selon toi, les qualités dont il faut disposer afin de gérer à bien son business ?


atelier yseulys SHIROMILLA agence de communication

Je pense qu'il est important de se faire confiance dans un premier temps, avoir de la rigueur et être curieux. Lorsqu'on gère seule une entreprise il faut être une touche à tout.


Tu as un univers très mystique et féerique. Est-ce dû à tes origines bretonnes ?


Inconsciemment je pense que mes origines jouent effectivement. Je suis bretonne aux origines Écossaises. Autant dire que le monde celte me parle beaucoup depuis mon enfance.


Dans quel but t’es tu lancée sur Instagram ?



atelier yseulys SHIROMILLA agence de communication

Lorsque j'ai débuté sur instagram il s'agissait du réseau sur lequel on pouvait le plus partager notre travail, nos photos, et ça a été le tremplin qui m'a permis de me faire connaître et, aujourd'hui, de pouvoir vivre de mon activité. Les réseaux sociaux restent la vitrine de nos petites entreprises.


Trouves-tu que ton inscription sur les réseaux a eu une incidence sur ton affaire et/ou sa visibilité ?


Comme dit juste avant, c'est grâce aux réseaux que j'ai pu faire ma place dans l'artisanat, ma visibilité n'a fait que grandir. C'est aussi par ce biais que j'ai pu rencontrer des créateurs et une communauté merveilleuse.




Y a-t-il des comptes Instagram que tu affectionnes tout particulièrement ?


Ho oui il y en a beaucoup, je pourrais citer @boudoirduchaman , @atelierdefrigg , @atelieroracle , @nautilusetscarabée , @vanillahry , et bien d'autres. Ce sont des comptes riches par la beauté de leurs photos, les connaissances partagées et par l'art qui en émane.


Souhaiterais-tu faire des collaborations avec d’autres créateurs de bijoux ? Qui sont-ils ?


yseulys shiromilla agence de communication

J'ai déjà la chance de pouvoir faire quelques collaborations, notamment avec le verrier @yngvison , la créatrice d'ailes de fées @faerie.artisanat , ou encore la photographe @lelaya_photographies . Je suis toujours ouverte aux collaborations, je trouve ça enrichissant.


Que conseillerais-tu aux personnes qui n’osent pas lancer leur affaire ?


Qui ne tente rien n'a rien ! Il est important d'avoir une ligne de conduite sur l'affaire que nous souhaitons lancer. A partir du moment où on sait où on va et qu'on veut y arriver, il faut se lancer. Certes les débuts sont toujours durs mais tout est une question de persévérance, ça finit toujours par payer. Croyez en vous et votre identité artistique !

Pour finir, quels sont tes prochains projets ?


Au cœur de l'atelier, j'aimerais peaufiner certaines techniques et apporter du nouveau à mes créations, me lancer dans le modelage pour agrémenter mes feuilles de nouveaux éléments.


Mais le gros projet ce serait de pouvoir participer et me lancer dans les fêtes médiévales. C'est un projet qui me tient à cœur depuis très longtemps mais je n'avais jamais osé me lancer. Aujourd'hui j'ai des amies créatrices qui me soutiennent dans cette idée et me donnent le courage de me lancer. Peut-être pour 2023 ?


https://www.instagram.com/atelieryseulys/?hl=fr





0 vue

Posts récents

Voir tout