top of page

Rencontre avec Dianadorville

Peux tu te présenter, nous parler de ton parcours pour en arriver là où tu es ?

diana dorville shiromilla agence de communication blog mode magazine mode

Audrey Tasiaux, 27 ans, née sous le signe du Taureau, fondatrice de Diana d’Orville & Luxury Brands Consultant. J’ai un parcours assez éclectique, à des années lumières du monde de la mode ! Etudes d’International Business & Management à Londres puis Master de Sciences Politiques spécialisé terrorisme & sécurité internationale à Bruxelles. J’ai ensuite travaillé dans l’art, l’édition et les médias, à Hong Kong, Monaco & Paris.


diana dorville shiromilla agence de communication blog mode magazine mode

J’ai été élevée à Monaco au milieu des tubes de peintures par une maman artiste-peintre qui m’a très tôt sensibilisée au monde de l’art, de la création, de la littérature. Sans le savoir je pense que les tonnes de bouquins et musées visités m’ont énormément « forgé l’œil » et éveillée au sens des couleurs, formes, textures et perspectives.



Diana d’Orville est un melting pot de cette énergie créative, une sorte de chaos stylistique que l’on retrouve dans chaque pièce. Chaque collection est inspirée par la joie de vivre de la Méditerranée où j’ai grandi, par les femmes qui m’entourent et les héroïnes de romans qui ont bercé mon enfance.

Bien qu’elle soit ultra féminine, la marque emprunte les codes du vestiaire masculin, tel le smocking – on y mêle le Yin & le Yang !


Dianadorville est une marque de luxe, pourquoi avoir décidé de se positionner sur ce segment ?